Seine-Saint-Denis : deux personnes gravement blessées par des tirs de policiers à Stains, les policiers en garde à vue à l’IGPN

0
32



Deux personnes ont été gravement blessées par des tirs de policiers dans la nuit de dimanche à lundi vers 1h30, au niveau du boulevard Maxime Gorki à Stains (Seine-Saint-Denis), a appris lundi 16 août franceinfo de source policière. La vidéo des tirs circule et indigne sur les réseaux sociaux. Elle figure parmi les sujets les plus discutés du jour sur Twitter.

Selon la police, la suite d’un refus d’obtempérer, un équipage de trois policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) de Stains a tenté de contrôler le conducteur d’un véhicule qui, après avoir coupé le contact, a redémarré brusquement. Lors d’une marche arrière, il a percuté un premier policier. Un deuxième policier a alors tenté d’immobiliser le véhicule mais a été entraîné sur plusieurs mètres alors que le conducteur était reparti en marche avant.

Deux policiers ont fait usage de leur arme de service à plusieurs reprises. Le conducteur âgé de 37 ans et sa passagère âgée de 40 ans ont été hospitalisés dans un état critique mais leur pronostic vital n’était plus engagé ce lundi en début d’après-midi. Ils n’ont pas encore pu être entendus par les enquêteurs.

Les policiers, eux, sont désormais en garde à vue dans les locaux de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN). Deux d’entre eux ont légèrement été blessé. L’un à la main et au genou, l’autre à la cheville Sur la vidéo partagée sur les réseaux sociaux, il semble qu’aucun élément ne permet d’identifier les policiers, qui ne portent pas de brassard ou n’ont pas allumé de gyrophare.

La préfecture de police a tenu à préciser les faits à la suite de la diffusion de la vidéo :

« La justice fera la lumière sur les faits, pas sur les réseaux sociaux », réagit sur Twitter le syndicat indépendant des commissaires de police qui dénonce une « vidéo parcellaire » et les « justiciers du net » qui « font encore une fois le procès de la police ». « Soutien total aux gardiens de notre paix, cibles privilégiées des voyous, qui ont voulu protéger leur vie. »

Deux enquêtes ont été ouvertes par le parquet de Bobigny. L’une pour tentative d’homicide volontaire, en ayant foncé sur un policier, l’autre pour usage d’arme à feu par les policiers. La sous-direction de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis et l’Inspection générale de la police nationale sont saisies.




Voir la source originale de l’article

Sur http://www.africanews.online suivez l’actualité africaine, de la politique et de l’économie.

Cliquez sur un des liens ci-dessous pour suivre l’actualité du pays d’Afrique qui vous intéresse :

L’ACTUALITE DES PAYS DE L’AFRIQUE DE L’OUEST Actualité BéninActualité Burkina FasoActualité Cap-VertActualité Côte d’ivoireActualité GambieActualité GhanaActualité Guinée –  Actualité Guinée-BissauActualité LiberiaActualité MaliActualité NigerActualité NigeriaActualité SénégalActualité Sierra LeoneActualité Togo
AFRIQUE CENTRALE & DU NORD Actualité CamerounActualité République centrafricaineActualité GabonActualité Guinée équatorialeActualité République démocratique du CongoActualité République du CongoActualité TchadActualité Sao Tomé-et-PrincipeActualité AlgérieActualité EgypteActualité LibyeActualité MarocActualité MauritanieActualité Tunisie
AFRIQUE DE L’EST Actualité BurundiActualité DjiboutiActualité ÉrythréeActualité ÉthiopieActualité KenyaActualité OugandaActualité RwandaActualité SomaliaActualité SudanActualité South sudanActualité Tanzania
AFRIQUE AUSTRALE ET OCÉAN INDIEN Actualité South AfricaActualité AngolaActualité BotswanaActualité ComoresActualité LesothoActualité MadagascarActualité MalawiActualité MauriceActualité MozambiqueActualité NamibieActualité SeychellesActualité SwazilandActualité ZambiaActualité Zimbabwe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here